Ostéopathie

Photo_ID_soph

Sophie HOLLENSTEIN

Prise de rendez-vous par téléphone au 06 62 39 44 85 ou sur Doctolib.Prendre un rendez-vous d’ostéopathie

Initialement Kiné (faculté de médecine IFMK Nice 1998- mémoire de fin d’étude sur la main du violoniste) et reconvertie depuis 2007 à l’Ostéopathie, Sophie HOLLENSTEIN a rapidement intégré une approche holistique à sa prise en charge thérapeutique.
Aujourd’hui cette dernière dispose d’une belle « boîte à outils » comme elle aime à dire, adaptés à chaque cas…car on n’applique pas les même techniques à un pilier de rugby qu’à une petite grand mère ostéoporotique perclue d’arthrose!

Sophie Hollenstein utilise l’ostéopathie musculo-squeletique (fonctionnelle et/ou structurelle si besoin), viscérale et crânienne, le dryneedling*, la fasciathérapie (d’une grande douceur et donc utile dans les cas les plus délicats) ou encore l’énergétique avec ses patients.

Son expérience dans le milieu sportif ( suivi de sportifs de haut niveau et amateurs) lui a laissé le goût d’une prise en charge où le patient est acteur à part entière de sa  thérapie.

*Qu’est ce que le dryneedling?
Le Dryneedling* (puncture à sec) est une forme très efficace de thérapie des points trigger, reconnu récemment par le CDOMK. Avec le dryneedling les points triger myofasciaux et les fascias peuvent être traités. Pour cela, le thérapeute spécialement formé va piquer le point trigger à l’aide d’une fine aiguille stérile. Le geste de piquer réactive l’apport en oxygène dans la fibre musculaire contractée et le fascia, diminue la réaction inflammatoire, améliore la vascularisation et relâche ainsi la crispation de manière durable. La piqûre dans le point trigger provoque une secousse musculaire courte et localisée dans le cordon musculaire, ressentie cependant par les patients comme » une douleur qui fait du bien » et « relâchante ».
Il est rappelé que les point trigger peuvent donné une symptomatologie à distance du point, et orienter dans certains cas vers un mauvais diagnostic (ex: aponévrosite plantaire, rhizarthrose, coxarthose etc…). Certains points peuvent devenir latent et aussi perturber la proprioception du patient, voire à la longue irradier et « contaminer » des groupes musculaires antagonistes.

Tarifs des séances.

Le tarif des séances varie entre 60 et 85 €. 

  • La durée d’une séance est de 60 min à 1H30.
  • La fréquence des séances est fonction du patient et de la pathologie.
  • Les séances peuvent être espacées de quelques jours à plusieurs semaines, voire quelques mois.

L’ostéopathie est prise en charge par de nombreuses mutuelles, renseignez-vous.

Qu’est ce que l’Ostéopathie?

Même si la médecine conventionnelle propose des prises en charges adaptées et indispensables dans le cas de nombreuses pathologies, il peut être utile, pour améliorer son potentiel santé, de s’intéresser à d’autres approches complémentaires, naturelles et personnalisée comme l’ostéopathie. la médecine manuelle accompagne les êtres humains depuis des millénaires. Des écrits datant de plus de 3000 ans AV J-C témoignent de la présence des techniques manuelles dans l’art de soigner.

Décryptage : l‘ostéopathe aborde le corps dans la globalité. Il ne s’intéresse pas à la maladie, mais recherche les restrictions de mobilité et permet au corps de mettre en marche les mécanismes de la guérison. L’ostéopathie c’est redonner de la mobilité là où il y a restriction de mobilité (musculosquelettique, viscéral, axe cranio sacré, fascial) pour permettre un fonctionnement optimal de l’organisme (ostéo-aticulaire, viscéral, vasculaire, nerveux, hormonal).

L’ostéopathie s’appuie sur des techniques manuelles douces, et parfois même des manipulations (entraînant un craquement articulaire) quand les techniques les plus douces ont échoué.

Des contre indications à l’ostéopathie?
Mis à part une fracture fraiche ou du post opératoire immédiat, un cancer avancé, un patient en phase aigue d’une infection, il y a peu de contre indication.
On entend trop souvent à tord « surtout pas d’ostéopathie vous avez de l’arthrose ou de l’ostéoporose ». Les techniques fonctionnelles comme la fasciathérapie sont d’une douceur inouie. Le travail sur les tissus mous (fascias, viscéral…) occupe une place prépondérante dans le traitement.

Les indications sont multiples:
Tous les troubles fonctionnels!
La liste des indications dont elle se préoccupe ne peut être exhaustive, elle s’intéresse aux systèmes:

Pour les adultes:

  • problèmes orthopédiques: entorses, tendinites, dorsalgies, lumbagos, cervicalgies, lombalgies, douleurs articulaires…
  • neurologique : sciatiques, névralgies, neuropathies diverses…
  • respiratoire: problème respiratoire, anxiété
  • digestif : acidité gastrique, hernie hiatale, troubles digestifs, ballonnements, constipation, surpoids…
  • ORL et céphalique : rhinites, migraines, sinusites chroniques, pathologies asthmatiformes, vertiges, acouphènes, céphalées…
  • génito-urinaire : cystite, énurésie, troubles de la ménopause, infertilité…
  • neuro-végétatif : stress, angoisse, états dépressifs, spasmophilie, troubles du sommeil, irritabilité…
  • problème de concentration, baisse de la vitalité, fatigue chronique, dépression…
  • troubles endocrinologique
  • problèmes dentaires (séquelles post-opératoire)
  • Elle s’intéresse également aux séquelles de traumatisme.

Pour les nourrissons:

  • Cris, pleurs, irritabilité
  • Régurgitation, constipation, coliques
  • Sommeil perturbé
  • Asymétrie du crâne, conjonctivite, strabisme.

Pour les enfants:

  • hyperactivité
  • dyslexie
  • colique, constipation
  •  sommeil perturbé
  • problèmes dentaires et complément de travail orthodontique

L’ostéopathe connaît ses limites et ne prétend pas tout soigner.
Il ne se propose pas de guérir les maladies dégénératives (cancer, sclérose en plaque…), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie…), les maladies infectieuses (tuberculose, sida, tétanos…).
Cependant, même si l’ostéopathie ne peut avoir d’action sur les affections ci-dessus, elle peut avoir une action sur les conséquences de ces pathologies, en particulier sur la douleur, par libération des tensions des structures environnantes.
Dès lors, l’ostéopathie peut être considéré comme une thérapie palliative complémentaire à ne pas négliger.

A titre d’exemple, vous pouvez aussi consulter un ostéopathe (Liste non exhaustive) :

  • A titre préventif pour conserver la santé.
  • Si un trouble apparaît après une chute, un choc ou un accident avec traumatisme même si apparemment il n’y a pas de rapport entre eux.
  • En cas de symptôme persistant et inexpliqué par la médecine allopathique.
  • En cas de stress, de surmenage, et si vous éprouvez le besoin « d’écouter votre corps ».
  • Pour trouver l’équilibre et l’harmonie après de longs traitements de maladies graves.
  •  En cas de mal de dos chronique.
  • En cas de rhumatisme ou d’arthrose.

Énergétique chinoise

Vieille de quelques milliers d’années, la Médecine traditionnelle chinoise (MTC) est un « système », c’est-à-dire un ensemble de théories (explications) et de pratiques (techniques) concernant l’humain et sa santé. Son premier objectif est d’entretenir la santé et de prévenir les maladies.  Sa relative complexité, pour les Occidentaux, tient surtout aux faits suivants :

• Elle possède sa propre base philosophique et symbolique.

• Elle voit le corps, le cœur et l’esprit comme un tout.

• Elle s’est élaborée non pas en disséquant des morts, mais en observant des vivants. Par conséquent, rien n’est vu comme statique.

• Elle considère les phénomènes non pas en soi, mais à partir des relations entre eux. Par conséquent, la santé d’un organe ou d’une personne dépend de multiples facteurs tous reliés entre eux.

• Elle utilise plusieurs termes usuels dans un sens différent de ce qu’on entend habituellement en Occident.

La Médecine traditionnelle chinoise vise d’abord à maintenir l’harmonie de l’énergie à l’intérieur du corps ainsi qu’entre le corps et les éléments extérieurs. La santé est liée à la capacité de l’organisme de maintenir la dynamique nécessaire pour affronter les agressions.

Digitopuncture, ventouses, Moxas.